Mardi 25 septembre 2007
 
 

Quatre mois.

Quatre mois que je n'ai plus "politisé" sur ce bon vieux blog.

Non pas que la politique me désintéresse subitement, mais je me gardais bien de me livrer à cette partie de ball-trap qu'affectionne une certaine presse avant d'avoir vu un minimum l'animal à l'oeuvre.

Quatre mois donc que je lorgne avec plus ou moins de distance et d'assiduité sur les faits et gestes quotidiens du Président Sarkozy, et vous voulez savoir ? Et bien... il me fait rire ! En fait, son ridicule me fait rire. Le problème c'est qu'il me fait rire jaune car ce ridicule est loin d'être de celui qui ne tue pas. Contrairement à l'adage bien connu, ce ridicule-là me semble plutôt dévastateur, destructeur de valeurs, du moins du peu de valeurs qu'il nous reste.

Car, fût-il bourré de capacités et de compétences, celles requises par la fonction de chef d'Etat lui font à l'évidence (enfin à la mienne d'évidence) défaut. Un excellent homme d'affaires, un brillant manager, un as de la communication, oui. En d'autres temps, Nicolas Sarkozy aurait même pu faire un remarquable (pour reprendre un de ses termes fétiches) entrepreneur à la Schumpeter. Assurément.

Mais voyez-vous, le hic, le gros hic même, c'est qu'une nation, la France en l'occurrence, n'est pas une entreprise et ne saurait être réduite dans son appréhension, son administration et sa gestion à une simple firme. Or, de l'esprit aux actes en passant par le choix choc des mots, dans cette présidence et ce premier gouvernement, tout nous ramène invariablement et chaque jour à l'impitoyable monde de l'entreprise moderne sous le règne du pragmatisme absolu où la culture du résultat se dispute au buzz médiatique. Tout... ou presque bien sûr, mais que voulez-vous, mon oreille, mon cerveau n'entendent que cela.

Faire du chiffre coûte que coûte, c'est ce que rapportent les policiers, les magistrats, les services de préfecture.

Fusionner l'ANPE et l'UNEDIC, c'est le prix de l'efficacité économique et technique nous dit-on.

Réduire les effectifs à l'Education Nationale et faire miroiter un salaire au mérite individuel (oui donnant-donnant, non mais !), c'est la nouvelle vision de l'efficacité sociale.

Débaucher des piliers à la concurrence y compris dans les rangs des grands hommes d’Etat – je pense à Rocard, Védrine, Attali - c'est l'apologie du carriérisme à tout crin étendu à la politique.

Expérimenter le test génétique pour les étrangers candidats au regroupement familial, c'est l'esprit des grands cabinets de recrutement au mépris de l'intime et de l'humain qui souffle sur la politique familiale…

Bah oui, il ne faut pas lésiner avec le plan de restructuration du Groupe France car la faillite guette nous annonce le directeur général. Le problème est qu'il ne s'agit pas d’une multinationale, ni même d'une petite entreprise ou d'un ménage mais d'un Etat et qu'il est parfaitement inapproprié de parler de faillite s'agissant d'une institution de services qui n'est ni concernée par le profit, ni par le problème de l'âge et l'échéance de la mort, ce qui bouleverse quelque peu la question des contraintes de solvabilité, d’autant qu’il ne s’agit pas de n'importe quel Etat mais de celui d'une grande puissance mondiale.

Je savais fort bien que Sarkozy n'était pas un intellectuel ni un grand humaniste, plutôt un homme d'action, de l'immédiateté, de l'efficacité à court terme, et aussi un homme de réseaux doté d'un irrésistible pouvoir de séduction et de persuasion (y compris pour aller faire un jogging). Seulement aujourd’hui, l’absence criante de perspectives historique, philosophique et idéologique dans ces décisions récentes et bien d'autres me laisse sans voix.

Il me fait ainsi l'impression d'un VRP de la politique nourri au rêve américain, qui se moque des produits qu'il vend comme autant de valeurs dont il se contrefout - justice, égalité, emploi, solidarité, éducation, liberté, culture, bien-être social - pourvu qu'il vende, qu'il fasse du résultat, du concret, du tangible quoi, en somme du résultat d'ordre comptable et donc immédiatement convertible en échos médiatiques et en points de confiance dans les sondages.

Vous comprendrez alors que les discussions autour de savoir s’il est un ultralibéral, un néo-conservateur à l'américaine, un atlantiste, un communautariste ou que sais-je me laissent perplexe, tant ses points d’ancrage semblent mouvants. Il l'avoue lui-même, c'est un politicien "décomplexé" qui aurait très bien pu réussir comme avocat ou comme producteur (c’est le non moins intello et ami de 20 ans Didier Barbelivien qui le dit) et lequel, demain, se verrait parfaitement enchaîner avec la direction d'une grande entreprise privée (ça c’est les confidences recueillies lors d’un déjeuner par le journaliste Laurent Bazin).

 

Vous me direz qu’avec le vulgaire slogan qui était le sien durant la campagne, "travaillez plus pour gagner plus" on était prévenus, et l’on peut d’ores et déjà saluer sa franchise.

 

Quoi qu’il en soit et qu’il réussisse ou pas d’ailleurs à aller "chercher sa croissance", ça fait tout de même un peu chier de constater la popularité (et donc le succès ?) de son entreprise de désagrégation "des dernières utopies de ce monde où les gens ne rêvent plus que d’avoir un yacht comme Vincent Bolloré", comme dirait Beigbeder.

 
 

Vous pensez que c’est un discours de nantis, que Ségolène Royal n’aurait guère été mieux ou encore que tout cela est un peu naïf et vide d’arguments, vous avez peut-être raison.

 
 


Mais voilà, c’est juste un ressenti, mon ressenti, et j’avais envie de le partager avec vous.


  • : In Vivo - dans la tête d'une femme au foyer
  • : Bienvenue dans le cyberlaboratoire d'une femme au foyer, espèce en voie de mutation sous nos latitudes... Tous azimuts et de préférence à contre-courant, je règle mon microscope et distille le bouillon de culture de mes humeurs au gré de l'actualité. N'hésitez pas à réagir à mes précipités. C'est bon pour la (ma) santé. Merci de votre visite.
  • : societe
  • : 19/01/2006
  • Recommander ce blog
  • Retour à la page d'accueil

vous voulez réagir ?

Il suffit de cliquer sur ajouter un commentaire en fin de chaque billet puis de taper votre nom ou pseudo, votre texte et de reproduire le cryptogramme (un peu capricieux, courage). Si vous perdez patience ou pour toute autre raison, vous pouvez aussi m'adresser un email

derniers précipités

  • La Commission Attali ou l'Apologie du Caddie de Malbouffe, que du bonheur !
    Oui je sais, l'intitulé est un brin provocateur, mais c'est de bonne guerre, parce que franchement, nous balancer un premier rapport d'étape qui prône la libéralisation de la Grande...
  • Mon Baptême Club Med, Bip bip
    Bye bye le doux soleil tunisien, bonjour la Bretagne et son légendaire crachin, me voilà reviendue de mon baptême de GM (gentil membre) millésime 2007 estampillé Club Med Hammamet au...
  • Objectif 101 - # 65 - Partir au Club Med en famille
    J'ai longtemps hésité à classer ce billet dans la rubrique "je voyage (aussi)" ou bien "je m'embourgeoise (si si)" mais au finish c'est ce bon vieux jeu du "101/1001" (pas de...
  • Sarkozy, PDG du Groupe France ?
        Quatre mois. Quatre mois que je n'ai plus "politisé" sur ce bon vieux blog. Non pas que la politique me désintéresse subitement, mais je me gardais bien de...
  • Trilogie Millenium - Stieg Larsson
    Cela faisait un bon moment que je le cherchais, ce nouvel auteur de polars prompt à hanter mes nuits et divertir mes séances de solarium, tel un Doublas Kennedy (déjà longuement évoqué sur...
  • Espé... rance de Vie*
    *Petite digression inspirée depuis fort longtemps mais propulsée par quelques discussions récentes ici-bas Ce matin-là, régénérée par les huit heures de...
  • Total New Look
    Voilà,  comme pressenti au cours de l'hibernage d'été, In Vivo fait peau neuve et c'est peu dire. C'est vrai que c'est dingue ça. Non content d'écrire, d'être lu,...
  • Ma Rentrée Zen
    Me voilà de retour en action dans la blogobulle qui fait glou glou glou. Ah, ce n'est pas trop tôt.   Et s'agissant de rentrée, je n'ignore pas que l'heure est...
  • Ma Retraite tout court... ou pas ?
    Bon inutile de tourner autour du pot. Que faire ? Tout arrêter ou pas ? A tout le moins changer ? Mais alors, tout changer ou pas ? Changer...
  • Ma Retraite Corse
    Et dire qu'il y en a qui décline une invitation amicale à se prélasser dans une charmante villa surplombant le golfe de Porto-Vecchio pour une croisière over...
  • liste complète

dans mes archives

Octobre 2007
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
<< < > >>

abonnez-vous


Flux RSS
feed-icon16x16-1.png
Alerte email nouveau billet
acheter un nom de domaine sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus
time : 958ms, 40ms, 20:53:33
debug :
cpu : 40
create : 20:53:33
Sitemap